Fermeture de l'alerte

Le salon de Mercure

 

Dernier des trois salons de l'enfilade du grand corps de logis donnant sur la Cour d'honneur, le salon de Mercure est très similaire dans son décor au salon de Vénus, où l'on retrouve les tapisseries d'après l'histoire de Marie de Médicis.

Ce salon a servi de cabinet à Napoléon Ier qui y recevait ses ambassadeurs et de hauts dignitaires.

Sous le règne de Louis-Philippe, cette pièce portait le nom de salon de Pandore, du fait de la toile qui ornait le plafond intitulée Pandore descendant sur Terre encadrée par des Génies portant les attributs de Mercure par Jean Alaux, dit le Romain.

Sous le Second Empire, le salon de Mercure servait de salle de billard. C'était en effet le seul endroit où les hommes étaient autorisés à fumer, l'impératrice Eugénie ne supportant par l'odeur du tabac.

  

MenuFermer le menu