INTERSTICE(S)

3 avril 2021  > 26 septembre 2021

Découvrez deux installations de la plasticienne Anne-Laure Sacriste au château d’Azay-le-Rideau du 14 mars au 26 septembre 2021. 
Conçues in situ par l’artiste sur la thématique " Habiter le lieu" , ces deux oeuvres sont présentées dans la chapelle et la garde-robe.

L’installation présentée dans la chapelle se compose d’une grande plaque de cuivre, posée à quelques centimètres du sol, qui reflète la lumière du soleil et éclaire les murs intérieurs avec plus ou moins d’intensité selon le moment de la journée. Sur le cuivre, devenu miroir, apparaissent les voûtes sur croisées d’ogives de la chapelle. Des tortues en céramique - animal fétiche de l’artiste - ainsi qu’un étendard complètent le dispositif telles des présences silencieuses et énigmatiques . 

Dans la garde-robe au premier étage du château, une tapisserie en soie d’Aubusson créée par l’artiste est présentée sur une structure portante. D’inspiration japonaise, ce « IKO » est constitué d’un assemblage de tiges de cuivre et évoque ceux utilisés au pays du soleil levant pour mettre en valeur les précieux kimonos de soie. La tapisserie reprend un motif de William Morris considéré comme l’un des pères du Mouvement Arts & Crafts qui s'est attelé à dé-hiérarchiser les catégories, notamment entre les arts appliqués et les beaux-arts.

Par ses gestes ténus l’ensemble de la proposition d’Anne-Laure Sacriste amène le visiteur à une réflexion intime et personnelle dans le rapport que nous avons chacun d'être au monde. Il s'agit pour l'artiste de faire déplacer le regard du visiteur pour révéler ce que l’on ne voit pas de prime abord. Son intervention s’inscrit dans une histoire de formes simples et minimalistes qui résonnent avec la flamboyance du château. 

La plasticienne Anne Laure Sacriste est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l'École supérieure des arts appliqués Duperré à Paris. Elle a été en 2019 lauréate du prix de la Citée Internationale d'Aubusson.

Informations pratiques

Les oeuvres sont à découvrir dans le parcours de visite.
Sans supplément au droit d'entrée.

MenuFermer le menu